Projet professionnel en 6 étapes – Comment faire ?

Questions et réponses pour établir votre projet professionnel

A priori, vous ne pouvez pas embrasser d’un coup votre projet professionnel, avoir une vue d’ensemble immédiate et complète . Il n’est pas possible de le construire sans passer par des étapes intermédiaires: le sujet est trop vaste et les conséquences trop importantes pour laisser à l’approximation et l’à peu près vos prises de décisions. Nous l’avons divisé la réflexion en 6 étapes qui doivent étudiées avec précision et dans cet ordre:

Projet professionnel et plan de carrière: quelle différence?

A notre avis, il y a peu de différence: beaucoup de points se recoupent mais le plan de carrière est indirectement inclus dans le projet professionnel. Le plan de carrière est plus limité vers l’action précise, les “marches” à franchir les unes après les autres pour arriver à l’objectif dans l’organisation de l’entreprise. Il sous entend pour beaucoup une ambition à mettre en œuvre, pour évoluer vers le haut dans la hiérarchie et dans la rémunération. Par exemple, un jeune peut vouloir entrer dans une activité commerciale dans une entreprise, en visant d’être responsable de vente dans 5 ans, puis responsable de secteur dans 10 ans, puis directeur commercial.

Le projet professionnel est plus ‘théorique” au départ, puisqu’il s’attache à choisir son activité professionnelle dans des domaines variés et variables pour satisfaire des aspirations plutôt “qualitatives”. L’objectif hiérarchique ou salarial étant moins prépondérant. Un jeune peut envisager une carrière de départ dans l’informatique ou la finance pour reprendre un restaurant dans 5 ou 10 ans ou une autre activité “étrangère” à son activité de départ. Mais il doit de toute façon à un moment donné de la réflexion, passer par des décisions concrètes qui rejoignent celles pratiquées dans la mise au point d’un plan de carrière.

Dans les faits, ils font tous deux appels aux mêmes raisonnements et à la même “procédure”. Mais il est vrai que le projet professionnel répond plus probablement aux incertitudes de la crise, des évolutions technologiques et de l’internationalisation des économies qui obligent chacun d’entre nous à se reconvertir, à changer de poste ou même  de métier plusieurs fois dans sa vie professionnelle, à envisager son avenir d’une façon plus large.

Evaluer vos connaissances professionnelles ou non professionnelles actuelles

Cela doit se faire par écrit, proprement, avec des notes au fur et à mesure que vous écrivez.

  • Commencez par vos connaissances et activités professionnelles.
    • Votre diplôme: Quels sont les diplômes obtenus et pas seulement le plus “élevé”. Et si vous n’avez pas de diplôme? Cela n’est pas un handicap insurmontable: vous avez certainement entendu parler des autodidactes qui ont très bien réussi leur projet professionnel.
    • Votre formation: quel type de formation avez vous obtenu? Littéraire, technique? Théorique ou pratique?
    • Votre expérience: combien de temps avez-vous étudié? Combien de temps avez-vous exercé tel ou tel métier. Ce qui vous a le plus marqué dans chaque expérience, ce que vous avez appris.

Résumez ce que vous êtes aujourd’hui par comparaison avec ceux qui vous entourent. Dans vos activités, votre travail, vos réactions dans la vie de tous les jours, en quoi ressemblez vous à vos collègues, votre famille, frères, sœurs, parents. Et aussi et surtout, en quoi êtes-vous différent, à quelles occasions, dans quelles circonstances.

  • Puis passez au crible vos connaissances ou activités non professionnelles.
    • Activités de loisir: qu’est ce que vous aimez faire en dehors de votre travail? Bricoler, faire des photos, faire du sport. Aimez vous lire, regarder la TV, etc.
    • Activités associatives: participez-vous à des associations? Lesquelles? Etes vous là pour les soutenir ou êtes vous aussi un membre actif dans ces organisations?
    • Activités de vacances: partez-vous en vacances? Si oui, allez-vous à la mer, à la montagne, à la campagne? En été, en hiver? En France, à l’étranger proche ou à l’autre extrémité du globe? Si vous ne partez pas ou peu en vacances, est ce que c’est parce que vous n’aimez pas ou que vos moyens sont limités? Dans ce cas, quel serait votre choix de vacances si vous en aviez le financement nécessaire?

Là encore, résumez en quoi vous ressemblez à ceux que vous connaissez et ce qui vous différencie des autres (Voisins, connaissances, famille, etc.).

Tout ce qui précède peut sembler puéril et pourtant c’est important: il faut savoir où vous en êtes sur le plan personnel et dans le milieu/la société où vous vivez. Cela conditionne tout ce qui reste à faire, la façon de le faire, les directions à prendre et le temps qu’il faudra y consacrer pour réussir. Relisez une fois ou deux ce que vous avez écrit, voir si vous n’avez rien oublié et déjà “évoquez en pointillé” votre futur.

Retour au menu ↑

Connaître et utiliser sa personnalité

Dans toute activité, il y a des contraintes. Si vous devez chaque jour de votre vie professionnelle, pendant 40 ans, être confronté à des contraintes que vous supporterez de moins en moins, vous deviendrez très probablement une personne aigrie par la vie et qui ne trouve aucun intérêt à tout ce qui l’entoure, après être passée par une période de stress et/ou de dépression. Votre projet professionnel capotera. Comment éviter cette sombre perspective?

  • Projet professionnel - Profil PersoLe point de départ est l’adéquation(1) “mentale” entre l’homme et son activité pour éviter lassitude et rejet de son métier. Bien sûr, dans la vie réelle, cette adéquation est plus ou moins grande. Mais il faut toujours la rechercher. C’est un facteur clé. Est-ce qu’un bon maçon peut devenir un bon orfèvre et vice versa? La réponse est non: d’un côté il faut aller vite et la précision d’exécution est “la brique”, de l’autre il faut être patient et la précision est le dixième de millimètre ou moins. Et si vous n’êtes pas “fait” pour votre métier (et c’est souvent le cas), après peut être une période (courte) d’euphorie dans une nouvelle activité, ce sera l’ennui, le manque d’application et vous ne deviendrez jamais un bon professionnel. Une activité qui convient à votre personnalité, ça se sent, c’est lorsque vous partez au travail sans stress et sans appréhension, au fil des mois ou des années (2).
  • Il faut donc connaître votre personnalité(3) pour définir l’activité (ou les activités) que vous êtes capable d’exercer.
  • Il y a autant de personnalités que de personnes. Par exemple, lorsque vous apprenez un « bon » événement  vous manifestez votre joie bruyamment – ou peut être beaucoup plus calmement. Si cet un événement est partagé avec d’autres, vous verrez toutes sortes de réactions autour de vous. Pourtant, il s’agit du même événement. Des exemples de ce genre, vous pouvez facilement en trouver, des centaines ou plus!

Il y a donc « quelque chose » qui fait réagir chaque personne différemment: il s’agit de sa personnalité. LIRE LA SUITE “Connaître et utiliser sa personnalité” en cliquant ici

Note (1): Qu’appelle-t-on “adéquation” entre vous et votre activité? Regardez autour de vous: certains semblent faits pour le métier qu’ils exercent. Aisance, facilité dans leur travail, dans leur façon de penser “métier”, professionnalisme, pas de stress. Ils vont de l’avant. Malheureusement, ce n’est pas le cas de tous: pas de progression “technique”, pas d’initiative et d’ambition, pas de promotion, souvent attitudes négatives.. et la liste est longue.

Note (2)Et si cet engouement s’émousse, c’est probablement le moment de penser à changer de travail, de métier ou se reconvertir.

Note (3): Qu’appelle-t-on “personnalité”. Il y a une infinité de personnalités “possibles” (Regardez autour de vous), mais une seule personnalité unique par personne. Nous pouvons aussi définir chacune d’elle à l’aide de “traits de caractère”, chaque personnalité étant le regroupement de 11 traits “types” différents, utiles pour décrire la personnalité dans sa globalité et pour expliquer les réactions, les comportements de chacun. C’est un questionnaire facile qui fait ressortir  les “traits de caractère”: niveau d’activité personnelle, en tant que responsable, la capacité à prendre des décisions, etc. L’analyse de ce questionnaire est notre test de personnalité PROFIL PERSO. Cliquez ici pour avoir tous les détails.

Retour au menu ↑

Choisir son métier – 3 contraintes à ne pas négliger

Pendant quelques instants, on peut laisser libre court à son imagination pour choisir son métier. Mais pendant quelques instants seulement car vous avez déjà trois contraintes à satisfaire:

  • vous devez être capable d’exercer ce métier physiquement (Taille, poids, âge, sexe, vue, handicap, etc.). Par exemple, être pilote d’avion n’est pas possible avec des problèmes de vue.
  • votre santé doit répondre aux exigences de l’activité que finalement vous aurez (Ce point est souvent négligé ou oublié). Pourtant c’est un facteur essentiel pour choisir son métier. Avoir du diabète interdit certains métiers.
  • enfin “mentalement” vous devez être faits pour le métier que vous voulez exercer. Cela s’explique par votre “personnalité” qui doit être en “adéquation” avec le “profil” le mieux adapté pour ce métier particulier.  Tous les bons professionnels, quel que soit leur métier … LIRE LA SUITE en cliquant ici.
Retour au menu ↑

Métier d’avenir – Où le trouver? Comment choisir?

Il ne servirait à rien de choisir un beau métier qui vous plait énormément mais qui n’a pas de débouché ou qui ne vous permettrait pas d’en vivre.

Il faut donc faire choisir un métier d’avenir par une “analyse” des activités qui vous plairaient, afin de définir leur potentiel à court, moyen et long terme (20 à 30 ans).

Où trouver cette information qui d’ailleurs change lentement au fil des ans? LIRE LA SUITE en cliquant ici.

Retour au menu ↑

Formation pour atteindre son objectif professionnel

Vous vous êtes interrogé sur votre personnalité et son adéquation avec un type d’activité que vous avez défini, vous avez aussi précisé la branche d’activité où vous voudriez travailler, vous avez étudié les perspectives économiques du futur métier que vous voulez exercer (Voir “Métier d’avenir – Où le trouver? Comment choisir?” en cliquant ici). Cela se traduit dans vos objectifs professionnels: le travail que vous voulez exercer.

Il vous reste cependant à définir comment atteindre votre ou vos objectifs en partant de votre situation actuelle (Ado, au chômage, en instance de reconversion, niveau d’études, etc.). Le “trajet” que vous suivrez sera différent si vous êtes bachelier ou avec un diplôme spécialisé ou de niveau universitaire, si vous êtes marié ou célibataire avec ou sans enfant, où vous habitez et si vous voulez ou non changer de région/de pays, etc. Vous devez maintenant solutionner tous les problèmes pratiques qui se présentent. Comment et où trouver de l’aide?  LIRE LA SUITE en cliquant ici.

Pour connaître les adresses de chambres de commerce et celles de l’artisanat, qui peuvent aussi aider dans ce domine, voir aussi:http://www.cci.fr/web/organisation-du-reseau/repertoire-national et
http://www.artisanat.fr/portals/0/annuaire/annuaire.html

Retour au menu ↑

Financement formation: moyens disponibles pour tous

Le financement de votre formation et indirectement celui de votre projet professionnel est un point important, voire crucial. Nous avons répertorié ici les nombreuses possibilités qui existent en les classant en fonction du statut du demandeur des aides financières. Dans chaque cas, nous avons fait une “version courte” qui renvoie, si vous le désirez, à un développement détaillé particulier pour ceux intéressés par un sujet spécifique. LIRE LA SUITE en cliquant ici.

  1. Bourse lycée et collège: le financement formation des études de vos enfants?
  2. Demande de bourse, prêt et aide financière étudiant
  3. Formation professionnelle CDI et CDD – Financement formation
  4. Financement formation des salarié(e)s en cours de licenciement (Ne s’applique pas en cas de faute lourde)
  5. Financement formation des demandeurs d’emploi inscrit à Pôle emploi
  6. Financement formation pour les embauchés chez un nouvel employeur
  7. Intérim: financement formation
  8. Financement formation adulte et jeune sans emploi
  9. Travailleur indépendant: financement formation
  10. Financement formation par les caisses de retraites
  11. Financement formation: l’aide fiscale
Des infos à ajouter ? Des questions ? Dites-nous tout !

Donnez votre avis !

QueFaire.io
Inscription nouveau compte
Encore plus de contenu, inscrivez-vous !
Reset Password