Métier d’avenir – Où le trouver? Comment choisir?

Il ne servirait à rien de choisir un beau métier qui vous plait énormément mais qui n’a pas de débouché ou qui ne vous permettrait pas d’en vivre.

Il faut donc faire choisir un métier d’avenir par une “analyse” des activités qui vous plairaient (Voir …..), afin de définir leur potentiel à court, moyen et long terme (20 à 30 ans).

Où trouver cette information qui d’ailleurs change lentement au fil des ans?

Suivre les informations générales

Sur un plan général, les informations (TV, radios, journaux) donnent l’état actuel et factuel de l’état de l’économie et du marché du travail. Le plus souvent d’ailleurs, les médias s’occupent plus de ce qui ne va pas que des succès d’entreprises. Donc cela peut plutôt vous indiquer les branches d’activités à ne pas sélectionner.

C’est aussi le plus souvent une source d’information  immédiate qui est peu intéressante puisque vous-même êtes plutôt dans une perspective à 5 à 20 ans ou plus. Cependant, les médias réalisent des études sur les futurs métiers ou se font l’écho d’études réalisées par des organismes et/ou l’administration. Intéressez vous à ces articles mais surtout remontez aux études d’origines (Pratiquement toujours référencées): elles seront plus complètes et vous pourrez trouver ce qui vous intéresse plus particulièrement.

Retour au menu ↑

Consulter Internet

Vous avez aussi la possibilité de consulter sur internet des études officielles ou non officielles sur le devenir des métiers ou les métiers qui sont actuellement ou seront en développement dans les années à venir.

Cependant, il faut être très prudent: il y a des métiers “à la mode” pendant un certain temps seulement qui n’embaucheront plus et peut être licencieront dans un, deux ou cinq ans – quand vous en aurez besoin pour faire progresser votre carrière.

Première source d’information les magazines en ligne qui réalisent régulièrement des enquêtes sur ce sujet :

  • Challenge (avec une information et une définition de chaque métier listé)
  • L’étudiant (orienter vers les étudiants et utile pour ceux qui font des études post bac)
  • Phosphore (s’adresse aux jeunes principalement)

Faites également un tour sur le site de l’Insee qui réédite ces informations toutes les années pour l’année précédente. L’information que vous pouvez noter en particulier est le taux de chômage par catégorie socioprofessionnelle (4% pour les cadres mais plus de 10% pour les employés) et en fonction du niveau de formation (17% pour les non diplômés et seulement 5% pour les diplômés d’au moins bac+2). D’où la conséquence à en tirer: prendre très au sérieux ses études!

Il faut noter que plus votre formation “de base” est spécialisée, “pointue”, plus vous aurez des difficultés à vous orienter vers un autre métier, sauf à faire une nouvelle formation importante. Au contraire si vos études de “départ” sont plus générales, vous aurez acquis des connaissances moins spécifiques mais plus larges – ce qui vous oblige à vous adapter “sur le tas”, à partir de vos connaissances “générales”. Ce n’est pas un handicap, au contraire, car cela vous laisse plus de flexibilité dans la recherche de votre premier emploi ou plus tard, si des aléas économiques vous conduisent à changer de travail, d’entreprise ou de métier.

Retour au menu ↑

Informations sur l’emploi vues sous l’angle “entreprise”

Consultez les chambres de commerce et d’industrie – CCI (Ex: Chambre d’Ile de France avec des délégations Chambre de Paris, de Versailles, par département) – Elles ont toutes un site internet.

Elles font régulièrement des études sur l’état du marché de l’emploi et en particulier les métiers qui ont des difficultés pour embaucher – ce qui à priori indique qu’il y a des disponibilités d’emploi.

Il en est de même des chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) où vous trouverez des informations destinées aux artisans (qui sont le premier recruteur de France !). Il y a 107 CMA (A moins une par département) et 22 Chambres régionales. Voir internet pour les contacter.

Retour au menu ↑

Métiers du futur à l’étranger en particulier aux Etats Unis

C’est une source d’information que peu de personnes utilisent.

Beaucoup de métiers “arrivent” en France quelques années après les Etats-Unis – ou d’ailleurs que les Etats Unis. Pourtant, c’est une indication qu’il faut prendre avec prudence mais qu’il est important de la connaître pour vous donner des idées. Le plus simple est de chercher sur des sites liés à l’emploi ou relatant les tendances.

Les conseils précédents s’appliquent donc aux pays qui créent les tendances dans le secteur d’activité qui vous intéresse.

Retour au menu ↑

Synthèse pour trouver votre métier d’avenir

En résumé, et pour chaque métier qui pourrait vous convenir, posez vous les questions suivantes et notez vos réponses sur papier:

  • Est-ce que c’est seulement un métier “éphémère” parce qu’à la mode qui elle, change vite.
  • Est-ce que c’est une branche d’activité en déclin? Par exemple, sur notre continent, la sidérurgie, comme c’était le cas pour les mines, il y a 30 ans.
  • Est-ce que c’est un métier qui va être bientôt saturé? Combien de temps le marché français pourra encore « absorber » de jeunes commerciaux formés en nombre dans des écoles privées alors que le développement d’internet supprime en partie ces postes et la survie de notre économie est l’export de technologie à haut niveau?
  • Est-ce que c’est un métier “protégé” qui offre peu de nouveaux débouchés? C’est le cas de la fonction publique en général (On ne recrute plus en masse comme avant, à peine pour remplacer les départs en retraite et encore, avec les coupes budgétaires présentes et à venir…) et en particulier (Combien faut-il former de Professeurs pour enseigner les langues mortes? Combien de postes disponibles dans 10 ans?)
  • Est-ce que ce secteur d’activité utilise des technologies périmées, en fin de vie ? D’une part il n’y aura pas de nouveaux débouchés parce que cette production sera remplacée par des produits plus technologiques et d’autre part, ces secteurs subiront une concurrence débridée de la part des pays en développement à bas coûts. Ceci entraînera dans notre pays des fermetures d’usines ou d’activités et des licenciements avant de définitivement disparaître.
  • Est-ce que ce métier entre dans une activité en développement à l’étranger ? Des pays comme les Etats Unis voient émerger des activités, des métiers, des industries 5 à 10 ans avant nous. Si le métier que vous avez choisi entre dans cette catégorie, il ne faut pas hésiter tout en prenant toutefois quelques précautions (Métier “à la mode” possible aussi aux Etats Unis).

Si vous êtes intéressé par les métiers de l’internet, il y a un site intéressant à consulter. Il définit les postes par spécialité et fait un descriptif métier par métier. Voir http://metiers.internet.gouv.fr/

Des infos à ajouter ? Des questions ? Dites-nous tout !

Donnez votre avis !

QueFaire.io
Inscription nouveau compte
Encore plus de contenu, inscrivez-vous !
Reset Password