Comment bien dormir: les plantes pour dormir

Plan de cette page: “Comment bien dormir: les plantes pour dormir”

  1. Insomnies
  2. Mal dormir et impact sur la qualité de vie
  3. Dormir et le consommation de somnifères
  4. Dormir par des solutions naturelles
  5. Dormir: gardez espoir

 

Dormir - Christophe-Bernard

Dormir: que faire si vous n’arrivez pas à vous endormir, si vous dormez mal, avez des insomnies ou si votre sommeil n’est pas réparateur? C’est un problème courant pour 30 à 70% de la population, si on inclut ceux qui ont des difficultés à s’endormir, les insomniaques, ceux qui sont en dette de sommeil et ceux qui se réveillent aussi fatigués qu’en se couchant. 

Pour nous aider à aborder ce problème difficile, nous avons demandé à M. Christophe BERNARD(1) d’écrire cette page. Il est naturopathe franco-américain d’expérience internationale. Il est diplômé de la Southwest School of Botanical Medicine. L’école a été fondée et dirigée par Michael Moore, l’un des conseillers en plantes médicinales parmi les plus reconnus et expérimentés à ce jour aux États-Unis. Il a aussi étudié avec Matthew Wood, un autre expert en phytothérapie reconnu pour englober plantes et méthodes de l’est (Chine, Inde) et de l’ouest (Europe, Amérique).

 

1. Insomnie versus bien dormir

D’après les hautes autorités sanitaires, 10% de la population française souffre d’insomnie sévère. Et ce n’est que la pointe de l’iceberg. Avec un taux élevé de la population souffrant d’anxiété, de stress et de dépression, il est très compliqué de calculer la proportion exacte de personnes souffrant de troubles du sommeil. Une chose est sure : le taux réel est largement supérieur à 10%, probablement proche de 30% à 70%. Ce qui finalement indique que bien dormir ne concerne approximativement que 50% de la population!

 

2. Mal dormir et impact sur la qualité de vie

Le sommeil est l’un des piliers fondamentaux de la santé. Dormir mal impacte grandement votre équilibre physique et mental. Vous avez certainement remarqué par exemple, que lorsque vous avez mal dormi, vous avez beaucoup plus de mal à garder votre sang froid.

Les études scientifiques nous disent que mal dormir entraîne :

  • Une baisse significative de l’activité du système immunitaire (nous sommes donc moins bien protégé contre les attaquants externes, mais aussi contre les erreurs internes – cellules cancéreuses et autre) ;
  • Une augmentation significative des problèmes cardiovasculaires (hypertension, lésions coronaires, inflammation systémique) ;
  • Une modification du métabolisme entrainant au long terme des problèmes de surpoids et de diabète non-insulinodépendant.

Bref, si mal dormir est votre cas, n’attendez pas. Agissez et essayez de trouver une solution naturelle et durable dans le temps.

 

3. Dormir et la consommation de somnifères

Les somnifères ne sont pas sans effets secondaires. Les médicaments psychotropes par exemple ont été récemment impliqués dans une augmentation du risque de maladie d’Alzheimer.

Dans une interview donnée à Science et Avenir, Bernard Bégaud, pharmacologue et épidémiologiste à l’université de Bordeaux, commente : “d’un côté, notre pays fait une consommation délirante de benzodiazépines, de l’autre, nous savons que prendre ces traitements favorise l’entrée dans l’une des pires maladies qui soit.”

 

4. Dormir par des solutions naturelles

Dormir - Christophe - Valériane 1

Des solutions naturelles à vos troubles du sommeil existent et incluent :

  • La nutrition ;
  • Les compléments alimentaires ;
  • Les plantes médicinales.

Dormir - Christophe escholtzia

D’un point de vue nutritionnel, la composition et la taille du repas sont importantes, en particulier le soir. Saviez-vous par exemple que pour fabriquer la mélatonine, l’hormone du sommeil, le corps à besoin d’absorber les bons précurseurs, en particulier le tryptophane ? Le tryptophane, un acide aminé, se trouve en abondance dans certains aliments.

En plus de la nutrition, certains compléments alimentaires comme le magnésium peuvent vous aider à retrouver un sommeil plus apaisé.

Beaucoup de plantes médicinales sont connues pour redonner une bonne hygiène de sommeil. Encore faut-il choisir les bonnes, et sous la bonne forme. Les plantes les plus utilisées en naturopathie sont : l’escholtzia, la passiflore, le houblon et la valériane.

 

5. Dormir: gardez espoir

En tant que naturopathe, je reçois régulièrement des personnes qui souffrent de mal dormir. Je vous présente ma panoplie d’outils dans mon article sur l’insomnie et les troubles du sommeil.

Pour conclure, je vous dirai ceci : il n’y a pas de plante miracle. Il faut parfois essayer plusieurs approches avant de trouver la bonne. Mais si vous faites preuve de patience et de persévérance, vous arriverez à trouver votre propre approche naturelle qui vous fournit un confort de sommeil sans aucun risque au long terme.

 130825

 

(1) Christophe BERNARD est naturopathe, conseiller en plantes médicinales et nutrition. Il vous propose de nombreux articles sur les problèmes courants de santé sur son site www.altheaprovence.com.

Vous le trouverez aussi sur les réseaux sociaux aux adresses suivantes :

Facebook : http://www.facebook.com/altheaprovence

Twitter : https://twitter.com/althea_provence

Des infos à ajouter ? Des questions ? Dites-nous tout !

Donnez votre avis !

QueFaire.io
Inscription nouveau compte
Encore plus de contenu, inscrivez-vous !
Reset Password